Se libérer des esprits de mort, de destruction et de suicide

 

La prière qui suivra vise à lutter contre les attaques des esprits de mort et de destruction. C’est une catégorie d’esprits mise en action par la sorcellerie ou la magie noire pour semer dans une vie, voire dans une famille, la destruction et la mort. L’action de ces esprits est reconnaissable aux signes récurrents suivants :

Les rêves : la victime fait régulièrement des rêves où on lui annonce sa mort ou bien elle y est menacée de mort ; elle peut rêver qu’elle est dans un tribunal et on prononce sur elle une sentence de mort. Elle peut souvent aussi faire des rêves où elle fait un accident grave ; l’esprit de mort se manifeste de même par des rêves où l’on est poignardé ou fusillé mortellement. Au lever, la victime ressent dans son corps comme des douleurs du coup reçu en rêve qui peuvent durer quelques moments, une journée entière et parfois même quelques jours. Les rêves dans lesquels on se voit dans ou devant un cercueil ouvert sont un indice de son intrusion dans une vie que l’on veut supprimer… La victime peut encore se voir très gravement malade, voir des squelettes rôder autour d’elle en rêve, ou voir des ombres noires en capuche avec ou sans fourche… Certaines personnes verront régulièrement en rêve des parents décédés, des grands-parents, etc.

Ces rêves récurrents vont s’accompagner d’humeur sombre, de grande tristesse inexpliquée. La personne dans les filets de l’action de cet esprit peut ressentir des envies de mourir. Cela peut la conduire à évoquer sans raison sa propre disparition. En d’autres termes, son esprit aura souvent des pensées de mort ou des envies de disparaître de ce monde

En outre, il peut arriver que la personne se mette à redouter la mort sans raison objective, comme si elle pressentait sa présence invisible autour d’elle. Ces pressentiments l’inonderont d’angoisse plus ou moins passagère… Elle aura la certitude que sa vie ne va pas durer et un sentiment d’urgence viendra déteindre sur son humeur…

Chez des personnes très intuitives, elles auront souvent l’impression qu’elles dégagent une odeur de mort… Devant une personne aux perceptions extra-sensibles, elles émaneront la même odeur.

Néanmoins, nous devons préciser que l’on peut vivre ces mêmes phénomènes lorsqu’une personne très proche est concernée : parents, époux, enfants, amis… En d’autres termes, on peut avoir les mêmes ressentis lorsqu’un proche est sous l’emprise de ce maléfice portant la mort.

Enfin, il faut mentionner que les idées de suicide, les envies de meurtre sont liées à l’activité des esprits de mort et de destruction. La succession de décès dans une famille, la mort des membres d’une famille à la même période, dans le même intervalle de temps ou dans les mêmes conditions témoignent de l’action des esprits de mort en son sein. Dans ce cas, il pourrait s’agir d’une malédiction familiale grave, ou d’un pacte diabolique conclu par un membre de la famille et qu’il entretient avec des sacrifices humains…

Pour lutter contre ces esprits, on utilisera seul ou en famille la prière ci-dessous en observant les recommandations suivantes :

  • Prière à faire pendant 27 jours, deux fois par jour très tôt le matin vers 5 h 30 ou le soir à 22h 30 juste avant de se coucher. Mais si le problème concerne toute une famille, il faudra la faire en famille, chacun chez soi mais tous à la même heure pendant 40 jours. Et, la reprendre autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que la malédiction ou bien le sorcier qui a pactisé soit neutralisé. C’est une grosse bataille qui exige de l’endurance… On peut consacrer la famille à la Sainte Vierge Marie…
  • S’asperger d’eau bénite après chaque prière.
  • Associer un jeûne de 3 jours, de 6 h 00 à 18h 00.
  • Demander des messes de protection à S. Michel archange.
  • Faire un don à un vieillard ou pour une œuvre de Dieu.
  • Redoubler de vigilance en toutes choses.
  • Faire une confession générale de ses fautes.

Bon cheminement à chacun et sainte et heureuse année 2024. Je me confie à vos prières,

         Paul-Marie Mba (CB)

_____________________________________________

  1. Signe de croix
  • Au Nom du Père
  • Allumez un cierge blanc bénien disant : « Ô Seigneur en allumant ce cierge, je te prie d’éloigner de moi et des miens l’obscurité de la mort, et d’établir en moi ta lumière. Que cette lumière m’unisse à ta Lumière et m’établisse dans ta vie, toi la Résurrection et la Vie, amen ! »
  1. Credo : récitez-le avec beaucoup de foi et de conviction

 

  1. Parole de Dieu (Jn 11, 25-26)

 Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.

Mais maintenant encore, je le sais, tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l’accordera. »

 Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. »

 Marthe reprit : « Je sais qu’il ressuscitera à la résurrection, au dernier jour. »

 Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ;

 quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

 Elle répondit : « Oui, Seigneur, je le crois : tu es le Christ, le Fils de Dieu, tu es celui qui vient dans le monde. »

 Ayant dit cela, elle partit appeler sa sœur Marie, et lui dit tout bas : « Le Maître est là, il t’appelle. »

 Marie, dès qu’elle l’entendit, se leva rapidement et alla rejoindre Jésus.

 Il n’était pas encore entré dans le village, mais il se trouvait toujours à l’endroit où Marthe l’avait rencontré.

 Les Juifs qui étaient à la maison avec Marie et la réconfortaient, la voyant se lever et sortir si vite, la suivirent ; ils pensaient qu’elle allait au tombeau pour y pleurer.

 Marie arriva à l’endroit où se trouvait Jésus. Dès qu’elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. »

 Quand il vit qu’elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, Jésus, en son esprit, fut saisi d’émotion, il fut bouleversé,

 et il demanda : « Où l’avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Seigneur, viens, et vois. »

 Alors Jésus se mit à pleurer.

 Les Juifs disaient : « Voyez comme il l’aimait ! »

 Mais certains d’entre eux dirent : « Lui qui a ouvert les yeux de l’aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? »

 Jésus, repris par l’émotion, arriva au tombeau. C’était une grotte fermée par une pierre.

 Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du défunt, lui dit : « Seigneur, il sent déjà ; c’est le quatrième jour qu’il est là. »

 Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l’ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. »

 On enleva donc la pierre. Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m’as exaucé.

 Je le savais bien, moi, que tu m’exauces toujours ; mais je le dis à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. »

 Après cela, il cria d’une voix forte : « Lazare, viens dehors ! »

Et le mort sortit, les pieds et les mains liés par des bandelettes, le visage enveloppé d’un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. »

Beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui.

 

  • Relisez ce texte avec foi.
  • Demandez à l’Esprit-Saint de venir au secours de votre foi.
  • Invoquez le sang de Jésus sur vous, sur les lieux et sur les personnes qui vous sont chères… Puis, poursuivez votre prière comme ci-dessous.

 

  1. Repentance et retour à Dieu
  • Renonciation au Mal

Ô Eternel Dieu vivant, je renonce à Satan, à ses séductions et à tout mal, au nom de Jésus. Père Eternel, je te demande pardon de tout mon cœur pour mes péchés, ceux de ma famille et de mes ancêtres. Pardonne-nous spécialement toutes nos alliances conscientes et inconscientes avec les esprits de mort et de destruction, ô Dieu vivant et vrai, nous t’en supplions au Nom de Jésus-Christ ton divin fils.

Éternel mon Dieu, je reconnais que je t’ai offensé maintes fois. Mais Père, pardonne-moi. Efface mes transgressions ô Dieu de bonté, et considère le sang de la croix de Jésus mon divin sauveur versé pour mon pardon et mon salut.

Seigneur Dieu créateur de toute chose et Maître de ma vie, je me repens sincèrement de mes fautes, et je renonce à tout ce qui donne accès aux esprits de mort, de défunts et de destruction dans ma vie.

Seigneur Dieu, purifie-moi, libère-moi et ôte de ma vie les conséquences de toutes mes mauvaises actions en pensée, en parole, par action et par omission, je te le demande par les mérites de Jésus-Christ mon Sauveur. Que par le sang vivifiant de Jésus toute condamnation provenant de mes péchés soit totalement levée, amen ! Seigneur, que tes saints anges viennent à mon secours ; qu’ils prient avec moi pour ma libération et ma protection des esprits méchants qui donnent prématurément la mort, amen !

 

  • Psaume 90 : invocation à la protection divine

 Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut et repose à l’ombre du Puissant,

je dis au Seigneur : « Mon refuge, mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr ! »

C’est lui qui te sauve des filets du chasseur et de la peste maléfique ; *

il te couvre et te protège. Tu trouves sous son aile un refuge : sa fidélité est une armure, un bouclier.

Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole au grand jour,

ni la peste qui rôde dans le noir, ni le fléau qui frappe à midi.

Qu’il en tombe mille à tes côtés, + qu’il en tombe dix mille à ta droite, * toi, tu restes hors d’atteinte.

Il suffit que tu ouvres les yeux, tu verras le salaire du méchant.

Oui, le Seigneur est ton refuge ; tu as fait du Très-Haut ta forteresse.

Le malheur ne pourra te toucher, ni le danger, approcher de ta demeure :

il donne mission à ses anges de te garder sur tous tes chemins.

Ils te porteront sur leurs mains pour que ton pied ne heurte les pierres ;

tu marcheras sur la vipère et le scorpion, tu écraseras le lion et le Dragon.

« Puisqu’il s’attache à moi, je le délivre ; je le défends, car il connaît mon nom.

Il m’appelle, et moi, je lui réponds ; je suis avec lui dans son épreuve. « Je veux le libérer, le glorifier ; +

de longs jours, je veux le rassasier, * et je ferai qu’il voie mon salut. »

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles, amen !

 

  1. Auto-délivrance des esprits de mort et de destruction
  • Psaume 69

Mon Dieu, viens me délivrer ; Seigneur, viens vite à mon secours ! *

Qu’ils soient humiliés, déshonorés, ceux qui s’en prennent à ma vie ! Qu’ils reculent, couverts de honte, ceux qui cherchent mon malheur ; *

que l’humiliation les écrase, ceux qui me disent : « C’est bien fait ! »

Mais tu seras l’allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent ; * toujours ils rediront : « Dieu est grand ! » ceux qui aiment ton salut.

Je suis pauvre et malheureux, mon Dieu, viens vite ! * Tu es mon secours, mon libérateur : Seigneur, ne tarde pas !

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles, amen !

 

Au nom de Jésus, j’enchaîne tous les esprits de mort, de défunts et de destruction qui opèrent dans ma vie et celle des miens pour notre ruine, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, je paralyse par le sang de sa croix tous les esprits de mort, de destruction et tous les sorciers qui s’attaquent à moi pour me nuire, me tourmenter ou pour m’ôter la vie, amen !

Au nom de Jésus, je lie tous les esprits de mort précoce qui m’attaquent en vue de me faire périr par maladie, accident, agression, poison, erreur médicale, incendie ou suicide, amen !

Au nom de Jésus,  j’annule tout décret de destruction, de condamnation à mort de ma vie et des miens par les esprits mauvais et par les sorciers, amen !

 Au nom de Jésus,  d’où qu’elles proviennent, je rends nulle et sans effet toute forme d’attaque des esprits de destruction et de mort qui ciblent ma vie, à cause de mes péchés, de mes ennemis visibles et invisibles, des malédictions ou de la sorcellerie familiale, ou encore à cause de la malveillance de mon entourage, amen !

 Au nom de Jésus,  je chasse dans les abîmes tous les esprits de destruction et de mort qui opèrent dans ma vie et dans celle des miens, avec interdiction totale de revenir nous nuire, amen !

Au nom de Jésus,  que tout sorcier s’entêtant à vouloir m’enlever la vie ou celle des miens soit neutralisé par la puissance de Dieu, et qu’il soit tourmenté et dévoré par le feu de ton divin amour dans son corps et dans son âme jusqu’à ce qu’il renonce définitivement à toute sorcellerie, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus,  que toutes sortes d’esprits de mort et de destruction opérant dans ma vie et dans ma famille soient neutralisés par la puissance du Sang de sa croix et condamnés pour toujours dans les abîmes, amen !

Au nom de Jésus, que tous les esprits lancés à ma poursuite pour me livrer à la tombe soient définitivement liés et jetés dans les abîmes, et que jamais plus ils ne nuisent à un enfant de Dieu en ce monde, amen !

Au nom de Jésus, je déclare que la mission des démons de mort prématurée dans ma vie et la vie des miens est définitivement mise en échec et close, amen !

Au nom de Jésus, je libère maintenant une fournaise de feu sur tout esprit de mort prématurée envoyé pour me traquer et m’anéantir, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus,  je libère le feu de la sainte colère du jugement de Dieu sur tous les sorciers qui ont programmé ma destruction et ma mort, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, je plonge dans le feu de la sainte colère du jugement de Dieu tout autel diabolique où les esprits mauvais, de destruction et de mort sont envoyés contre moi et les miens, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, j’enchaîne tout esprit mauvais qui me surveille et je le jette dans les abîmes à jamais, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, j’envoie un puissant feu consumer et dévorer tous les moyens diaboliques destinés à me surveiller et à me localiser : qu’ils brûlent, qu’ils brûlent, qu’ils brûlent tous au feu de l’amour de Dieu, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, je détruis toute alliance et toute association de sorciers et d’esprits mauvais qui m’attaquent, et je condamne ses membres à être punis par le feu avec lequel Dieu jugera les méchants jusqu’à ce qu’ils pressentent la terreur des flammes de l’enfer, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, j’annule tout jugement des sorciers et des démons sur ma vie, amen ! (3 fois)

 

Au nom de Jésus, je détruis tout décret, plan et cercueil préparé par les esprits corrompus et les sorciers pour ma mort, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus,  je révoque et je brise tous les pactes et alliances établis par les sorciers sur ma vie et sur les miens, amen !  (3 fois)

Au nom de Jésus,  je révoque et je brise les pactes occultes conclus pour ma mise à mort et la mort des miens, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, j’anéantis le pouvoir de tout rituel de mise à mort et d’enterrement de ma vie, de mes biens et des miens, amen ! (3 fois)

 

Au nom de Jésus,  je révoque et je brise tout joug de mort et de destruction imposé à ma vie et aux miens, amen ! (3 fois)

  Au nom de Jésus, je plonge les voies utilisées par les sorciers et les esprits mauvais qui me pourchassent dans le sang de la croix et les ferme à leur circulation, amen ! (3 fois)

Au nom de Jésus, j’annule toute alliance démoniaque de destruction et de mort sur ma vie, dans ma destinée et dans mes projets. Et je décrète que mes jours seront longs et bénis, débordants de santé physique, psychologique et spirituelle, amen ! (3 fois)

 

  • Psaume 142

Seigneur, entends ma prière ; + dans ta justice écoute mes appels, * dans ta fidélité réponds-moi.

N’entre pas en jugement avec ton serviteur : aucun vivant n’est juste devant toi.

L’ennemi cherche ma perte, il foule au sol ma vie ; il me fait habiter les ténèbres avec les morts de jadis.

Le souffle en moi s’épuise, mon cœur au fond de moi s’épouvante.

Je me souviens des jours d’autrefois, je me redis toutes tes actions, * sur l’œuvre de tes mains je médite.

Je tends les mains vers toi, me voici devant toi comme une terre assoiffée.

Vite, réponds-moi, Seigneur : je suis à bout de souffle ! Ne me cache pas ton visage : je serais de ceux qui tombent dans la fosse.

Fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi. Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu. Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

Pour l’honneur de ton nom, Seigneur, fais-moi vivre ; à cause de ta justice, tire-moi de la détresse.

[A cause de ton amour, tu détruiras mes ennemis ; tu feras périr mes adversaires, car je suis ton serviteur.]

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles, amen !

 

  1. Déclaration de vie par la foi

Au nom de Jésus,  je ne mourrai pas, je vivrai ! Je publierai les œuvres du Seigneur sur la terre des vivants. Et, je serai à l’enterrement de ceux qui ont décrété ma mort. Car il est écrit : « Que la mort les surprenne, Qu’ils descendent vivants au séjour des morts! Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d’eux. » (Ps 55, 16), amen ! (3 fois)

Il est encore écrit : «Dans leur détresse, ils crièrent à l’Éternel, Et il les délivra de leurs angoisses; Il les fit sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort, Et il rompit leurs liens. » (Ps 107, 13-14) ; «L’Éternel m’a châtié, Mais il ne m’a pas livré à la mort. Ouvrez-moi les portes de la justice: J’entrerai, je louerai l’Éternel. » (Ps 118, 18-19)

 

Au nom de Jésus, les portes de la mort et de l’enfer ne prévaudront pas contre moi, ni contre ma famille et mes proches, amen !

Au nom de Jésus, je ne mourrai pas ; je vivrai de longs jours heureux sur la terre des vivants, amen !

Au nom de Jésus, j’ai la vie en abondance à la confusion de mes ennemis et des esprits mauvais ! Le Christ mon Sauveur m’a transféré du séjour des morts à la vie, des ténèbres à son admirable lumière. Je suis affranchi, au nom de Jésus, amen !

Au nom de Jésus, par sa mort et par sa résurrection, l’aiguillon de la mort est brisé dans ma vie ; l’esprit de mort est lié dans les abîmes ; les sorciers qui m’en voulaient sont chargés des tourments de feu, amen !

            Ô Seigneur Jésus, Tu es vivant Toi qui étais mort ; et tu vis et règnes aux siècles des siècles possédant les clefs de la mort et du séjour des morts, amen !

Mon Seigneur a vaincu la mort ; il possède les clés de la mort et du séjour des morts.   J’appartiens à celui qui est la Résurrection et la vie ; je suis fils du Dieu vivant en Jésus-Christ ; tous les esprits de destruction et de mort fuient devant moi en brûlant. Car il est écrit : « Je les rachèterai de la puissance du shéol; je les rachèterai de la Mort. Ô Mort, où sont tes fléaux ? Ô Shéol, où est ton aiguillon ? La compassion est cachée à mes yeux. » (Os 13, 14)

« Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: ta houlette et ton bâton me rassurent. » (Ps 23, 4) [3 fois]

 

  1. Conclure
  • Pater, Ave Maria
  • Gloria Patri

(Nb : le dernier jour, laissez votre bougie se consumer totalement)

 

51. PRIERE POUR LA TRAVERSEE DE L’AN AVEC SAINT MICHEL ARCHANGE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *